• Eclipse totale

    Un pensif arbuste regardait vers le ciel...
    Jadis les hommes y déversaient leur fiel...
    Mais ceux-ci n'étaient dorénavant plus...
    Alors que lui, végétal, avait survécu...

    Il huma alors l'air marin parfumé de sel...
    Aérant son tronc sous ses branches pèle-mèle...
    "Que c'est bon d'être vivant", se dit-il, ému...
    "De sentir ses entrailles baigner dans son jus..."

    Sauf que quelque chose manquait à l'appel...
    Cette chose qui pourtant avait été fidèle...
    Durant tant d'années, à la fois sincère et nue...
    Plus aucun espoir : le soleil avait disparu...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :