• Fantasmatique...


    L'infiniment faible à peine retenu
    Sans jamais craindre d'être mise à nu
    S'offrant aux regards des "m'as-tu vu"
    A loisir, en un spectacle imprévu...

    Ses élégantes jambes dévoilées ainsi
    Retinrent l'attention de ces ahuris
    Tombant sous le charme de celles-ci
    Plus que captivés lorsqu'elle s'assit...

    Sa jupe remontée par une telle posture
    Nourrit leurs fantasmes au fur et à mesure
    S'imaginant conduire une telle monture
    La menant au trot puis à toute allure...

    Ses courbes parfaites dessinées par les Dieux
    Sa chute de rein, dénivelé vertigineux
    Les fit un à un en tomber amoureux
    Oubliant le métro et ce matin pluvieux...

    Quelques légers courants d'air lui donnaient froid
    Car, sous sa veste, ses seins poitaient déjà
    Cette vision les mettait dans un tel état
    Que certains en bavaient ou bandaient même parfois

    Leurs yeux se délectant de ses moindres atouts
    Remontèrent lentement au niveau de son cou
    Se demandant quel pouvait bien être son goût
    Lorsqu'on y dépose quelques baisers doux...

    Dès lors qu'elle se leva pour quitter la rame
    Que de sa présence il ne resta plus que l'âme
    Les coeurs des marmots envahit par sa flamme
    Furent engloutis et jouèrent quelques drames...

    Ô toi la belle qui les fit tant rêver
    Reste donc ainsi, avec ton air détaché
    La plus jolie chose que le monde ait créé
    Laissant le commun des mortels bouche-bée...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :