• Le sans-papier ou l'histoire d'un oubli...


    Me voila tout nu, à poil...
    Partout on me demande une pièce d'identité...
    Et partout je réponds la même chose...
    "Je n'en ai pas, on m'a tout volé..."
    La malhonnêteté des gens...
    J'aurai été dans ma campagne profonde, la petite mémé ou le toubab de base n'aurait pas touché à ma pochette...
    Mais là, tu laisses deux minutes sans surveillance, le mec prend et passe devant toi sans broncher...
    Je m'en veux d'avoir été aussi naïf...
    Paris est magique, ou pas, franchement les gens sont cons...
    Quand je vois ceux qui s'extasient des soldes, que ça parle de vente privée, de bonnes affaires...
    Fais chier quoi, j'ai assisté à des conversations hallucinantes dans le métro...
    Ces mères de famille qui se plaignent de "la crise" alors elles sont obligées de faire les magasins...
    Ben oui, pour se remonter le moral, faire marcher l'économie, tu comprends.?.
    Est-ce que ce pantalon lui moule bien les fesses.?.
    Non, enfin on préfère lui dire oui, pour lui faire plaisir...
    Dans l'hypocrisie de ce début d'année, à grand coup de "je te souhaite une bonne année", "te présente mes meilleurs voeux"...
    Qu'ils crèvent, peu de gens sont assez importants pour le souhaiter vraiment...
    Mais c'est une question de politesse, de bienséance, de correction...
    BG BCBG, voila ce que les gens veulent...
    Avec des gentils et des méchants, bien cloisonné, comme dans la P'tite maison dans la prairie...
    Ou Dallas, c'est au choix, et c'est sans fin...
    N'empèche, cette pute de Nelly Olson m'a volé mon identité...
    Alors j'écoute Joe me chanter "Et si tu n'existais pas..."

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :