• Vagabondage...

    Aux rêves épurés de lumière incertaine...
    Damoclès empalé dans le crâne des pêchés...
    A l'heure du lever de ces contrées lointaines...
    L'équinoxe oubliée par l'esprit forcené...

    Et si d'aventure l'éphémère perdurait...
    Bercé par la folie de ces craintes perdues...
    Ni veilleuse dans les limbes, éteinte à jamais...
    Ni le coeur ne feront de bonnes recrues... 

    Ainsi endormi par ces illusions fugaces...
    Le marchand de sable que l'on connu naguère...
    S'en trouva plus discret, puis cèda sa place...
    Et il n'y eut plus jamais de paix sur Terre...

    Quand les songes s'entremêlent encore...
    Tous les hommes épris de cette liberté...
    Transforment leurs relicats en pièces d'or...
    Symboles de l'art nouveau et beauté... 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :